Territoire

Manche: Chaufferies du premier contrat patrimonial du SDEM 50 en route cet hiver 2021/2022

Après la chaufferie de Buais Savigny en 2019/2020, ce sont 4 nouvelles chaufferies mises en route cet hiver : Hambye 40T , Tessy Bocage 140T , Lessay 55T et St Germain sur Ay 50T, livrées par Haiecobois.
Témoignage des élus du SDEM : “Le développement de la filière bois-énergie est une alternative intéressante aux énergies fossiles (fioul, gaz) pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de notre territoire tout en valorisant les haies bocagères et en développant des emplois locaux”. A voir sur Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=zfXurCP0seE

La filière bois agricole présente aux journées nationales "haie bocagères" de l'OFB

Les 6 et 7 octobre dernier, les fédérations des Cuma de Normandie étaient présentes aux journées d’échanges nationales organisées autour de la haie par l’Office Français de la Biodiversité.
Après une journée de conférence au centre des congrès de Caen, la seconde journée était dédiée à des visites terrain sur le territoire Normand. L’une de ses visites était intitulée : « Voyage en Suisse Normande, Les enjeux de la reconstruction du maillage bocager de Cingal Suisse Normande – Zoom sur la marque végétal local ». 2 exploitants été invités à témoigner de leurs pratiques, Josselin Bertrand de St Omer qui plante depuis plus de 20 ans des haies sur son exploitation, ainsi que Michel Dumont, éleveur possédant une chaudière bois déchiqueté à Saint Rémy sur Orne. M....

Des coupeur-abatteurs dans les champs...

Depuis quelques années, les chantiers de production de la plaquette se sont de plus en plus mécanisés. Cela a commencé par le déchiquetage avec le déploiement des déchiqueteuses à grappin dans le bocage normand, et cela se poursuit avec l’abattage ces dernières années. Cette mécanisation est importante sur plusieurs points détaillés ci-dessous.
Diminuer la pénibilité des chantiers  Avant, l’abattage à la tronçonneuse était fastidieux, long, et surtout risqué. Les abatteuses ont permis de gagner en sécurité et sérénité. C’est la même chose pour les déchiqueteuses : il fallait être plusieurs pour alimenter une déchiqueteuse manuelle, avec beaucoup de travail pour avoir un débit régulier. Améliorer la performance technico-économique des chantiers  En abattant à la tronçonneuse, il faut plus de temps et de personnes présentes ce qui induit des coûts élevés. L’amélioration de la performance des...

Retour sur les dernières animations de la filière bois

En février et mars, 2 animations autour de la valorisation du bois déchiqueté en litière pour les animaux ont eu lieu, dans la Manche chez Benjamin Hue, et dans l’Orne chez Gilles Delaunay.
Menées en collaboration avec le PNR Normandie Maine, le PNR des Marais du Cotentin et du Bessin, Cotentin Réseau Rural, l’association de boisement du Nord Manche et la Chambre d’Agriculture, les animations étaient tournées sur la valorisation des copeaux en litière. Ces visites ont été l’occasion de présenter plusieurs pratiques, litière 100% copeaux sur 40 cm pour remplacer totalement la paille ou utilisation en fond de paillo (10/15cm) pour l’économiser.   animation février 2021 litière animale 50 A travers ces animations, il a aussi été mis en lumière les activités...

La filière bois bocager normande se réunit

Le rendez-vous était donné le 2 février 2021 à Maltot pour réunir l’ensemble de la filière bois bocager normande : cuma, structures d’approvisionnement et animateurs. Les sujets à traiter ne manquaient pas : la mise en place du label Haie, communication, broyage des petites branches, le marché local du carbone, qualité des plaquettes, coupeur-abatteurs…
La réunion a débuté par un tour de table pour exprimer les projets et difficultés rencontrés par chaque structure afin d'identifier les pistes de travail. Un point important en est ressorti : la nécessité de bien communiquer sur l’abattage dans le cadre d’une gestion durable. La mâtinée s'est poursuivie avec un point sur le label "Haie" et sa mise en place. Il est ressorti des échanges la nécessité d'aller sur le terrain pour échanger et travailler sur les difficultés de mise en place du label sur les exploitations. Avant le repas, une réflexion sur le marché local du carbone et les...

Appel à candidature projets de chaudières bois dans le Perche!

Le Pays du Perche Ornais, labellisé "Territoire 100 % Energies renouvelables", lance un appel à candidatures pour des projets de chaudières bois dans le Perche. Objectifs: avoir assez de projets (avec d'autres énergies renouvelables) et permettre aux porteurs de projets de bénéficier jusqu'à 60% de subventions!
Votre siège d'exploitation est dans le Perche? Vous pouvez bénéficier jusqu'à 60% de subventions pour votre projet de chaudière bois!   La fédération des cuma peut vous accompagner dans votre projet (conseils généraux ou étude technico-économique de votre projet).   Contactez-nous pour un accompagnement technique ou contactez Pauline Dupuis pour plus d'informations sur l'appel à projets en cours.   Contact FCNO: Lucille Sempé 06 30 66 81 35 lucille.sempe@cuma.fr Contact Pays Perche Ornais: Pauline Dupuis 02 33 85 80 88 energie@...

Un séminaire sur les haies en Seine-Maritime

La DDTM de Seine-Maritime et les chambres d’agriculture de Normandie ont organisé conjointement un séminaire « les haies, une ressource pour répondre aux enjeux de demain » le 19 janvier en visio-conférence.
En effet, la place des haies est au cœur du plan de relance avec une mesure dédiée intitulée « plantons des haies ». Deux volets en découlent, une partie sur les investissements pour l’implantation et un volet d’accompagnement afin de susciter les projets de plantation. La DDTM, le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, l’ASYBA, la Chambre d’Agriculture de Seine-Maritime et la Fédération des Cuma Seine-Normande, ont, à tour de rôle présenté leurs travaux, projets montrant les bénéfices de la haie chez les agriculteurs. Côté Cuma, c’est la filière bois-énergie...

Pailler ses litières avec le bois de ses haies et économiser : c'est possible !

Porte ouverte organisée mardi 23 février prochain à St Martin d’Aubigny (50)
En plus d’une économie non négligeable d’achat de paille vu le contexte économique du marché, l'autoconsommation des plaquettes de bois pour le paillage des animaux  valorise les haies de l’exploitation et permet l’entretien du bocage. C’est une alternative à la valorisation en filière bois énergie qui dépend du développement des chaufferies petites et moyennes puissance.  Depuis 8 ans, Benjamin Hue, éleveur laitier à St Martin d’Aubigny (50), 68ha, 220000 L, paille la litière de ses vaches laitières avec des plaquettes de bois issues du bocage, et réalise plus de 40% d’économie...

Saint Lô Agglo (50) : animation d’un plan bocage démarré en 2019

L’animation du plan bocage confiée à la Chambre d’Agriculture et à la Fédération des cuma Normandie Ouest a permis de réunir plusieurs fois élus, porteurs de projet, profession agricole, propriétaires foncier pour agir pour la valorisation économique du maillage bocager sur le territoire de Saint-Lô Agglo.
Le plan bocage s’inscrit dans les autres projets menés par l’Agglo tels que le PCAET,le PLUi, le réseau de chaleur. De plus Saint Lô agglo est inscrit comme territoire à énergie positive en 2040 (territoire 100% ENR avec 27% pour le bois énergie en objectif). Comité bocage, comité technique et 2 groupes de travail constitués sur la valorisation économique du bocage et les secteurs prioritaires d’intervention sur le bocage / lien PLUI préparent les propositions pour le développement de la stratégie du plan bocage sur le territoire.   Les thèmes de travail : ...

Manche: Une deuxième chaudière mise en route avec le partenariat SDEM

Mise en route en novembre 2020 sur la commune d'Hambye (50), cette chaudière à plaquettes bois de 75kW remplace la chaudière fioul et chauffe école, logements communaux et mairie avec une consommation prévisionnelle de 40T/an fourni par deux producteurs adhérents à Haiecobois.
Prochaine chaufferie prévue dans le département de la Manche: celle de Tessy Bocage avec 140T/an prévue au printemps 2021 où les agriculteurs de ce territoire se sont mobilisés pour l’approvisionnement avec Haiecobois avec la recherche de plateforme qui a eu lieu en 2019/2020.  D’autres projets chaufferies avec le SDEM sont en cours, une dynamique à suivre dans le temps sur le département, où élus mobilisés, porteurs de projets et agriculteurs motivés, animation de la filière avec la fédération des cuma et d’autres acteurs, politique bocage du Conseil Départemental, professionnalisme...

Pages

S'abonner à Territoire

Partenaires