Bilan de l’étude hydraulique douce de la fédération des chasseurs sur Falaise et Argentan

Toutes les actualités
fédération chasseurs
La fédération des chasseurs de Normandie a réalisé une étude de préfiguration agricole pour l’aménagement en hydraulique douce d’un territoire pilote dans les départements de l’Orne et du Calvados. Pour conclure cette étude, une réunion était organisée avec les agriculteurs des secteurs concernés et les acteurs locaux et institutionnels.

L’hydraulique douce a pour objectif de stopper, de limiter l’érosion et le ruissellement des sols, en amont des cours d’eau en favorisant la création de barrières naturelles végétatives à l’échelle de la parcelle ou à plus large échelle au niveau d’un sous-bassin versant ou d’un bassin versant. L’objectif de cette étude complémentaire étaient:

 - De renforcer les diagnostics environnementaux et le réseau d’agriculteurs volontaires au niveau du territoire d’étude

 - D’évaluer et de faciliter le développement futur de petites filières locales de valorisation issues des aménagements en hydraulique douce.

La fédération des cuma Normandie Ouest a participé à cette étude sur la partie “mise en place de filières de valorisation”. Des réunions de travail ont été organisées avec les collectivités sur les secteurs concernés pour réfléchir à la possibilité d'installer des chaudières à bois déchiqueté pour permettre aux agriculteurs qui ont planté des haies d’avoir des débouchés sur le long terme.

Sur Falaise, deux projets sont à l’étude:

  • un projet de chaufferie sur Potigny
  • une réflexion sur la participation de la filière agricole à l’approvisionnement en bois vert de la chaufferie de Falaise.

Sur le secteur d’Argentan, c’est un projet de création de réseau de chaleur sur la commune de Trun qui a été relancé par cette étude.

Une réunion de restitution a été organisée le 14 septembre à Coulonces (61). Après la présentation par Etienne Granier, chargé de missions à la fédération des chasseurs en charge du dossier, une présentation des débouchés sur bois déchiqueté a été faite par Lucille Sempé, animatrice de la filière bois énergie agricole dans l’Orne.

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Les collèges de Pontorson (45T), St James (120T), St Jean de Daye (80T), Canisy (45T), et Lessay (55T) sont mis en route cet hiver, montrant toujours la dynamique du département pour la valorisation d

Lire la suite de l'article

Le Parc Naturel des Boucles de la Seine Normande participe au projet de coopération européenne FRANSU au côté de partenaires bretons et Finlandais.

Lire la suite de l'article

Après la chaufferie de Buais Savigny en 2019/2020, ce sont 4 nouvelles chaufferies mises en route cet hiver : Hambye 40T , Tessy Bocage 140T , Lessay 55T et St Germain sur Ay 50T, livrées par Haiecobo

Lire la suite de l'article